Accueil » Interprétations » = THEMES = » - Figures de la Mort, Dali, Holbein, Lotto, Mossa » La mort dissimulée (2/2) : autres procédés

La mort dissimulée (2/2) : autres procédés

D’autres procédés ingénieux pour faire surgir le crâne sans l’exhiber…

Le crâne sous le manteau

Cette manière de dissimuler le crâne apparaît fugitivement et mystérieusement vers 1520

Lucas de Leyde 1519 ca Portrait d'un jeune homme MET
Portrait d’un jeune homme avec un crâne

Lucas de Leyde, vers 1519
Hondius Portrait de Lucas de Leyde vers 1610
Portrait de Lucas de Leyde, Hondius, vers 1610

La formule est probablement inventée par Lucas de Leyde, en tout cas on n’en connaît pas d’antécédent. Le fait que Hondius ait repris plus tard la gravure pour un portrait de Lucas de Leyde ne prouve pas qu’il s’agisse au départ d’un autoportrait : on remarque qu’il a supprimé au passage les plumes démésurées.


lucas_van_leyden_a_young_man_standing dessin coll priv

Portrait d’un jeune homme
Lucas de Leyde, dessin, collection privée

Comparée à ce dessin, l’intention caricaturale de la gravure semble évidente : le jeune élégant montre le crâne chauve dans une dérision inconsciente de sa propre exubérance capillaire. L’idée est très probablement de transposer au masculin la Vanité déjà bien établie de la coquette au squelette : tandis que celle-ci ne voit pas le crâne que le spectateur voit, c’est ici l’élégant qui montre, tout en le cachant, le crâne qu’il a eu l‘audace de dérober.

L’image est donc instable : la caricature du jeune arrogant qui se vante de maîtriser la mort glisse facilement en un éloge de la lucidité, le spectateur étant mis en situation de complice, capable de voir lui-aussi la vérité des choses.


Attr Jan Jansz. Mostaert 1525 ca Portrait d'un jeune homme tenant un memento mori coll priv

Portrait d’un jeune homme tenant un memento mori
Attr à Jan Jansz. Mostaert, vers 1525, collection privée

Ainsi c’est sans aucune intention ironique que la gravure est reprise dans ce tableau d’un jeune homme sage : la violette posée sur le parapet dit son humilité et le crâne transformé en objet d’art portant la devise « Nil certius (rien de certain) » trône sous les gibets et les bateaux fragiles.



Attr Jan Jansz. Mostaert 1525 ca Portrait d'un jeune homme tenant un memento mori coll priv detail

L’image de la main demi-gantée est peut-être une transposition du manteau de Lucas de Leyde : il est bon de montrer la Mort à distance, mais il faut se garder de la toucher directement.


Jacob Binck apres 1520 Autoportrait

Autoportrait
Jacob Binck, après 1520

C’est également l’option valorisante que choisit Jacob Blinck dans cet autoportrait avantageux :

  • la fourrure et la chaîne en or affichent sa prospérité ;
  • le crâne et la mouche prouvent sa virtuosité ;
  • le médaillon de Minerve sous son béret le place sous le signe de la sagesse ;
  • la coupe d’eau claire exalte sans doute sa lucidité.


Portrait of Jacob Binck engraved after self-portrait by Simon Frisius um_1611

Portrait de Jacob Binck, Simon Frisius, vers 1611

En reprenant la gravure pour immortaliser Binck, Frisius remplacera la coupe peu lisible par un docte parchemin, et rationalisera le crâne en le montrant suspendu à la chaîne, comme si l’artiste véritable était celui qui transporte en permanence la Vérité contre son coeur.


Anonyme, apres 1520, Ashmolean Museum

Anonyme, apres 1520, Ashmolean Museum

A l’inverse, ce graveur anonyme tire l’image vers le thème classique la la Vanité de la richesse : la tête de mort n’est plus suspendue comme un trophée : elle émerge au contraire du manteau, menaçant de son regard vers le haut le jeune homme qui compte ses pièces.


Bouts 1519-1524 Autoportrait au crane Brukenthal National Museum, Sibiu

Autoportrait au crâne
Albrecht Bouts, 1521, Brukenthal National Museum, Sibiu

Le portrait a été identifié récemment [1] , par comparaison avec un autoportrait de Bouts en donateur :


Albrecht Bouts et son epouse Elisabeth de Nausnydere, Triptyque de l'Assomption de la Vierge
Albrecht Bouts et son épouse Elisabeth de Nausnydere, Triptyque de l’Assomption de la Vierge (volet droit)
Albrecht Bouts, ,Musées Royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles

L’image explique que pour peindre les chairs avec vérité, il faut connaître ce qui se cache dessous. Le vieil Albrecht Bouts se présente comme un artiste à la fois et savant et courageux :

  • le manteau évoque la peau ouverte par la dissection,
  • mais sa fourrure est impuissante à réchauffer le transi.



Le crâne-miniature

Une autre technique pour escamoter le crâne consiste à la cacher dans un détail, dont la découverte est d’autant plus marquante.

Wolf Traut 1501 Portret van Hans Gyger Staedel Museum, Frankfurt am Main
Portrait de Hans Gyger, Wolf Traut, 1501, Sädel Museum, Francfort
Theobald_von_Erlach 1616 Historical Museum of Bern
Theobald von Erlach, 1616, Musée Historique de Berne 

Une première coquetterie avec le crâne est de transformer en bijou, anneau ou bibelot qu’on tripote entre ses doigts.



Pendant with a Memento Mori, second half of the 16th century, gilded enamel. Musées Royaux d’Art et d’Histoire

Pendant avec Memento Mori, 1550-1600, Musées Royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles

Au XVIème siècle, ces objets de curiosité sont à la mode, manière portative d’exorciser la mort,


Lorenzo Lotto, Portrait of a Man, c. 1535. Rome, Galleria Borghese.
Lorenzo Lotto, Portrait of a Man, c. 1535. Rome, Galleria Borghese.detail

Portrait d’homme (peut être le condottiere albanais Mercurio Bua)
Lorenzo Lotto, vers 1535, Galleria Borghese, Rome

Ici le crâne entouré de pétales de rose, qui vient en complément symbolique de la scène de Saint Georges combattant le dragon au dessus, laisse supposer que l’homme était un militaire.


Thomas_Gresham,_1544 collection of the Mercers' Company of the City of LondonPortrait du financier Thomas Gresham,
Anonyme, 1544, collection de la Mercers’ Company of the City of London

1544 est une grande année pour Thomas Gresham, qui épouse Anne Ferneley, la veuve d’un riche marchand (d’où les initiales AG et TG encadrant la devise « J’aime, je sers et l’obéis »).

Il se fait représenter non pas à mi corps, formule déjà luxueuse pour un marchand de son époque, mais dans un portrait en pied, tel un grand de ce monde, vêtu avec une ostentatoire austérité.

Le crâne sous son monogramme est censé être le sien, et renvoyer à la modestie : mais renversé par terre dans un coin, il renforce plutôt qu’il n’amoindrit la superbe du personnage.


sb-line

anonymous-swiss-(18)-bildnis-eines-ordenmannes-mit-stab-mit-totenkopf-und-gesprengten-fussfesselnReligieux
Anonyme suisse, XVIIIème siècle, collection privée

Un cas de surréalisme involontaire sur lequel on ne sait rien.


sb-line

Edvard Munch Autoportrait 1895 Lithographie
Autoportrait

Edvard Munch, 1895, lithographie.
Self Portrait 1988 by Robert Mapplethorpe 1946-1989
Autoportrait

Robert Mapplethorpe, 1988, Tate Gallery

L’élément macabre sert de repoussoir au visage fantomatique de l’artiste.


sb-line

Kellar_and_his_servants,_magician_poster,_ca._1894

Affiche du magicien Kellar, vers 1894

Référence subliminale au crâne chauve du magicien.


sb-line

Mossa

Mossa Elle 1905 Musee Cheret Nice detail.
Elle (détail), Musée Chéret, Nice
Mossa 1905 Portrait psychologique de l'auteur coll priv detail
Portrait psychologique de l’auteur (détail), collection privée
mossa-elle
Elle (détail), Musée Chéret, Nice
Mossa 1905 Portrait psychologique de l'auteur coll priv
Portrait psychologique de l’auteur (détail), collection privée

Gustav Adolf Mossa, 1905

Mossa 1917 Les parques Musee Cheret Nice detail
Mossa 1917 Les parques Musee Cheret Nice

Les parques 
Gustav Adolf Mossa, 1917, Musée Chéret, Nice

Crânes art nouveau pour femmes fatales.


ww1_braunschweigisches_husaren_regiment_nr__17_by_andreasilva60_d84klqp-fullview
 
ww2_german_ss_helferinnen_by_andreasilva60_davuqq3-fullview

Andreasilva60, Deviantart

Deux fantasmes féminisés des deux Guerres Mondiales : le hussard de la Mort (qui a mis à bas celui de l’Empire) et l’auxiliaire SS.

Images à système

Des dispositifs ad hoc  permettent de faire apparaître la Mort à volonté.

Anamorphoses

 

holbein_the_younger_-_the_ambassadorsLes ambassadeurs
Hans Holbein le Jeune, 1533, National Gallery, Londres [2]

L’anamorphose du crâne aux pieds des deux amis est la Vanité condensée des objets du savoir qui s’étagent au dessus. « Memento mori » était la devise personnelle de Jean de Dinteville. Le surgissement du crâne répondait probablement à une mise en scène, telle qu’imaginée par Baltrusaistis :

« Le visiteur avance pour voir les choses de près. Le caractère physique et matériel de la vision se retrouve encore accru lorsqu’on s’en approche, mais l’objet singulier n’en est que plus indéchiffrable. Déconcerté, le visiteur se retire par la porte de droite, la seule ouverte, c’est le deuxième acte. En s’engageant dans le salon voisin, il tourne la tête pour jeter un dernier regard sur le tableau et c’est alors qu’il comprend tout : le rétrécissement visuel fait disparaître complètement la scène et apparaître la figure cachée. Au lieu de la splendeur humaine, il voit le crâne. Les personnages et tout leur attirail scientifique s’évanouissent et à leur place surgit le signe de la fin. La pièce est terminée. »


Holbein_Skull-e1349792355123
holbein_the_younger_-_the_ambassadors_-_google_art_project detail epingle

On sait moins que le béret de Jean de Dinteville porte une autre anamorphose de crâne, qu’aucun point de vue humain ne peut cette fois résoudre.


anam salvador-dalí 1968 le-crane,-anamorphose
s
anam salvador-dalí 1968 le-crane,-anamorphose volume

Le crâne
Salvador Dalí, 1968



sb-line

Images à double point de vue

anam La Reine Mary d'Ecosse, vers 1580, National Gallery of Scotland, Edimbourg

La Reine Mary d’Ecosse, vers 1580, National Gallery of Scotland, Edimbourg

Un memento Mary !


anam Stephan Balkenhol Memento Mori 2009 1
anam Stephan Balkenhol Memento Mori 2009 2

Memento Mori
Stephan Balkenhol, 2009



sb-line

Images à retourner

HB 1657-63 LAGNIET Jacques - pl.54 du « Premier livre des proverbes » A
HB 1657-63 LAGNIET Jacques - pl.54 du « Premier livre des proverbes » B

Jacques Lagniet, pl.54 du « Premier livre des proverbes « , 1657-63


HB 1600-1700 Imagerie espagnole A
HB 1600-1700 Imagerie espagnole B

Imagerie espagnole, XVIIème siècle

Tourne-moi, et en moi tu verras,
Ce que sans aucun doute tu seras

En moi tu vois bien clairement
Ce que tu seras plus tard


HB 1649 TODTEN-TANTZ, WIE DERSELBE IN DER LÖBLICHEN UND WEITBERÜHMTEN STATT BASEL ALS EIN SPIEGEL MENSCHLICHER BESCHAFFENHET A
HB 1649 TODTEN-TANTZ, WIE DERSELBE IN DER LÖBLICHEN UND WEITBERÜHMTEN STATT BASEL ALS EIN SPIEGEL MENSCHLICHER BESCHAFFENHET B

Danse des morts semblable à celle qui se trouve dans la louable et célèbre ville de Bâle, comme miroir de la nature humaine (TODTEN-TANTZ, WIE DERSELBE IN DER LÖBLICHEN UND WEITBERÜHMTEN STATT BASEL ALS EIN SPIEGEL MENSCHLICHER BESCHAFFENHET )
Gravures de Mathieu MERIAN, édition de 1649,


HB 1744 CHOVIN pl.85 de La Danse des morts, comme elle est depeinte dans la louable et celebre ville de Basle d’apres Mathieu MERIAN A
HB 1744 CHOVIN pl.85 de La Danse des morts, comme elle est depeinte dans la louable et celebre ville de Basle B

Gravures d’après Mathieu MERIAN, édition Chovin, 1744


HB Militarisme Carte postale A
HB Militarisme Carte postale B

Militarismus

du berceau à la tombe
pourquoi les mères élèvent-elles vos enfants?
Vous trouverez la réponse en tournant simplement cette image.

van de wieg tot het graf
waarloe brengt gÿ Moeders uwe kinderen groot ?
het antwoord vint gÿ door deze prent slechts om te draaien


HB 2002 Giacinto Gaudenzi Tarot de Durer - la Mort A
HB 2002 Giacinto Gaudenzi Tarot de Durer - la Mort B

Tarot de Dürer : la Mort
Giacinto Gaudenzi, 2002



sb-line

Tracts japonais dépliables (1942-45) [3]

Japon tract de propagande pour soldat Australien GotHisFoodJap

Ce gars a été malin

Japon tract de propagande Sacrificed

Sacrifié ! Ces marchands de guerre américain peuvent mener à cela

Tracts de propagande à l’intention des soldats australiens.


Japon tract de propagande OKA1Pass

OK, je suis passé mais…

Japon tract de propagande UnforgettableEmbrace

Sous la même Lune, l’Amour ou l’Agonie



sb-line

Images à métamorphose

Une image vue de près, une autre vue de loin : un grand nombre de ces « Kippfiguren » mettent en scène un crâne, parce qu’il permet des contrastes frappants, et parce que sa forme simple est reconnaissable entre toutes [4] .

illusion 1870 ca floraison et pourrissement
Blossom and Decay
Masonic Hall, Town, Beamish Museum
illusion 1870 ca floraison et pourrissement bluethe und verwesung.jpg
Bluethe und Verwesung

Floraison et pourrissement, 1860, chomolithographie de J.K. Defeher, 

La plus ancienne image à métamorphose d’un crâne est d’inspiration maçonnique, comme le montrent le compas et l’équerre, et la dédicace de la version anglaise : « dedicated by permission to the Right Honorable The Earl of Zetland M.W.G.M., London »

Thomas, second Comte de Zetland, était Grand Maître des Francs Maçons d’Angleterre de 1843 à 1869. J.K Defeher n’était pas un artiste, mais un Franc Maçon d’origine hongroise, marchand de ficelle à Vienne et auteur en 1859 d’un brevet pour un corset pour enfant (Erfindung eines Kindermieders). Comme le raconte la presse maçonnique de l’époque [5], il mourut prématurément en 1862 à Dalston, et sa veuve avec ses quatre enfants ne pouvait compter que sur la charité des Frères, la lithographie ayant été piratée par un éditeur peu scrupuleux. On retrouve Annie-Augusta Defeher en 1873 ,déposant un brevet pour « An improved domestic ustensil for shaping and ornementing butter and pastry », dont on espère qu’il a lui a apporté plus de succès.



illusion 1870 ca floraison et pourrissement detail

L’invention de Defeher est à double détente : le titre semble faire allusion aux deux plantes (le conifère et le parasite du vieux mur) alors qu’il sert de piste pour voir le crâne derrière le jeune couple : devinette symbolique bien dans le goût des Francs-Maçons.


illusion 1892 C. Allan Gilbert Tout est vanite publie par Life en 1912.
Tout est vanité
C. Allan Gilbert, 1892, publié par Life en 1912

L’idée des flacons représentant les dents vient probablement de la composition de Defeher. Gilbert avait réalisé cette image  dès 1892, alors qu’il n’avait que 18 ans. Mais c’est sa publication par Life en 1902 qui lança universellement la mode du crâne à métamorphose.


illusion politique La famille imperiale de Russie
illusion politque 1905-10 skulltur
1905-1910

Le procédé sert pour la propagande contre la Russie impériale, ou contre le Kultur germanique.


Bernhard Gutmann 1905 ca n the midst of life we are in death carte postale

« In the midst of life we are in death »
Carte postale Bernhard Gutmann, vers 1905

Au sommet du genre, une illusion particulièrement savante et presque indécelable.


sb-line

Deux peintres majeurs du XXème siècle vont prendre la relève des illustrateurs…

sb-line

Un autoportrait nostalgique (SCOOP !)

Frida Kahlo 1939 Couverure de Cazeaux Traite theorique et pratique de l'art des accouchements A

Couverture de Cazeaux : « Traité théorique et pratique de l’art des accouchements »
Frida Kahlo, 1939, collection privée

Frida s’approprie l’image métamorphique de Gilbert, en se représentant elle-même à la table de toilette :

  • vue de dos, avec boucle d’oreille lunaire et noeud rouge dans les cheveux ;
  • vue de face, avec boucle d’oreille aviaire et coiffée d’un chapeau fleuri.

Le liquide dont elle émerge signale que la scène est, comme un bateau dans une bouteille, incluse dans un flacon de parfum : son bouchon, un noeud rose analogue à celui des cheveux, met en équivalence ce qui se passe à l’intérieur de la fiole et ce qui se passe à l’intérieur de la tête : la transformation d’une femme en cadavre.

La cigogne tenant son baluchon évoque à la fois le thème du livre et le traumatisme personnel de ses fausses-couches, au début des années 30. A côté de la palette saignante, un oiseau tenant dans son bec une lettre pour Diego s’envole vers l’autre face.


Frida Kahlo 1939 Couverure de Cazeaux Traite theorique et pratique de l'art des accouchements A
Frida Kahlo 1939 Couverure de Cazeaux Traite theorique et pratique de l'art des accouchements B

Car l’oeuvre complète est un diptyque nostalgique, offert à Diego Rivera peu après leur séparation. Au verso, un crâne au sourire triste, portant un foulard communiste, arbore sur son front la canne, la béquille et le fauteuil roulant de Frida, à côté d’un oiseau qui s’envole vers l’autre face, portant une lettre pour elle.

Ainsi la femme-crâne et le bon squelette tentent-ils de renouer leur dialogue de part et d’autre du traité : comme si « L’Art des accouchements » signifiait ici : « La Peinture ».



sb-line

illusion Dali 1939 Ballerine - Tete de mort coll priv
Ballerine – Tête de mort, 1939, collection privée
illusion Dali 1942 Campagne contre les maladies veneriennes
Campagne contre les maladies vénériennes, 1942

Dali


illusion photo Can you see the skull Morning Tea by Serge N. Kozintsev
Can you see the skull – Morning Tea, par Serge N. Kozintsev
illusion photo Room skull Ali Gulec
Room skull, par Ali Gulec

Des photographes astucieux ont transposé la technique.



1599px-Totenkopfnilpferd
Mur peint à Lima :

  • rhinocéros ;
  • deux personnes dans un café ;
  • crâne.

Un record !


Références :
Je présente ici une sélection subjective. Pour une histoire et une collection complète de cette illusion,voir « Skull Optical Illusions », Optical Illusions Museum, [4] 2009 http://www.ilusionario.es/descargas/skull-optical-illusions.pdf
Pour une collection plus récente https://marinni.dreamwidth.org/664430.html
[5] The Freemasons’ Monthly Magazine, July 26, 1862: Page 12 https://masonicperiodicals.org/periodicals/mmr/issues/mmr_26071862/page/12/

Pas de commentaire to “La mort dissimulée (2/2) : autres procédés”

Leave a Reply