4 Jacques Bousquet

 



La page de Jacques BOUSQUET

 



De Bessuéjouls et Bozouls à Conques : le côté «auvergnat»

 


La question du Maître du Jugement de Salomon

1 Du Maître à Ribera
2 Le Jugement de Salomon
3 Les « Apostolados »
4 Autres scènes religieuses
5 Autres réflexions

 



Deux addenda sur Conques

 

13 commentaires to “4 Jacques Bousquet”

  1. BonJour, je voudrais savoir, pour favor, où je peux touver le bibliographie de votre trés intéressant écrit : « Des yeux des fenetres » sur Caspar David Friedrich et sa sepias.
    Merci!!

    Aurevoir

    • J’ai utilisé « Rooms with a view », The open windown in the 19th Century, Sabine Rewald, Yale University Press. »

      A ma connaissance, l’opposition des deux fenêtres, celle du peintre singulier et celle du spectateur commun, est une interprétation originale.
      Merci pour votre intérêt.

  2. Bonjour, je voulais savoir si vous pouviez faire une analyse d’une photographie de Robert Capa qui s’appelle « la tondue de Chartres »

    Merci

  3. Bonjour, excellent blog. Es-tu Florent Albrecht?

  4. Bonjour, je voulais savoir si je pouvais utiliser votre analyse sur des tableaux de Hans Memling, plus précisément « le diable en enfer » vers 1484 et un autre qui représente une femme nue avec la nature autour d’elle (vous avez expliqué que cela pouvait être la vie) car ils me seraient très utiles pour mon TPE.

    Merci.

  5. Bonjour,

    Pouvez vous me transmettre votre biographie pour votre étude de la Sainte Face de Mellan ? Etudiante en histoire de l’art, j’aimerai connaître vos ouvrages car je dois faire exposé sur cette oeuvre. Cordialement

  6. bonjour,
    je travaille sur la réalisation d’une exposition sur les chats (perspectives artistiques, littéraires, légendes…).
    j’aurai aimé utiliser l’image de carte postale avec le poilu et le langage du chat. Si cette carte postale est à vous, pourrais-je la reproduire en illustration en citant la source ? si non, d’où provient-elle ?
    merci beaucoup
    marion

    • Bonjour Je ne possède pas cette carte. Je l’ai trouvée par des recherches sur Internet, probablement sur ebay. Désolé de ne pouvoir vous aider plus.

  7. Bonjour,

    je recherche la signification symbolique dans une fuite en Egypte début 17°, de la représentation en miniature d’un moine dont la tête repose sur le toit d’une petite maison en arrière plan et qui regarde vers Joseph et Marie. Une inscription(?) de 3 sigles ou un petit serpent se trouve au dessus de cette miniature représentation.
    Je vous remercie.
    Rouppert JP

  8. Bonsoir,

    Merci sincèrement de partager vos interprétations. Je suis un néophyte, mais j’aime beaucoup les analyses, les interprétations de tableaux. Je suis fasciné, car pour être franc, je n’arrive pas à voir le dixième de ce que vous voyez. Vous décrivez les choses, ça paraît tellement logique, et pourtant, je serais incapable de faire la même chose, voire faire un seul commentaire.
    Je voudrais savoir si vous aviez des livres à me recommander qui comme votre site, décrit et interprète des tableaux. J’aime beaucoup les analyses de France Manuela dans Ca m’intéresse. Par contre, j’ai acheté son livre « Les coulisses de l’art » et j’ai été très déçu car les analyses étaient beaucoup moins poussées. J’ai découvert les vanités grâce à vous et j’aimerais vraiment apprendre à décrypter les symboles, mais je n’ai pas trouvé de livre proposant des analyses précises. Il y a une école d’art, à côté de chez moi, j’ai regardé succintement les livres « les vanités » de Quin, « c’est la vie! les vanités de Pompéi à Hirst », « les vanités dans l’art contemporain » mais je n’ai pas trouvé ce que je cherchais, pas d’analyse poussée, détaillée comme vous le faîtes. J’aimerais vraiment apprendre à voir par moi-même toutes ces choses que vous voyez.
    Merci d’avance pour vos recommandations.

    • Quelle bonne idée de vouloir vous y mettre par vous-même ! Quand j’ai commencé ce site, c’est justement ce que j’espérais : contaminer d’autres personnes avec ce bon vieux virus de la loupe et de l’énigme qui m’a donné tant de satisfactions.

      Ceci dit, vous risquez d’être un peu déçu. Avec le recul, ça ne marche pas pour tous les tableaux, ça ne marche même que pour très peu, et ces oeuvres à énigme, les historiens d’art les ont généralement déjà repérées et dépiautées dans les règles. Pour trouver un peu de neuf, on peut partir des sites des musées, qui donnent souvent la liste des articles ou livres de référence sur une oeuvre. il faut ensuite se plonger dans dans les travaux déjà effectués (je vous conseille jstor qui offre maintenant un système de consultation gratuite, jusqu’à trois articles simultanés, et bien sûr google books). Puis il faut outrepasser les règles de la profession, c’est-à-dire se donner la liberté de construire des analyses qui s’appuient sur la logique interne de l’oeuvre, et pas nécessairement sur un corpus de textes ou d’oeuvres comparables. C’est pourquoi vous trouverez dans les livres des interprétations moins fouillées que celles de ce site, qui ne sont retenues, ni par la prudence scientifique, ni par les querelles de chapelle, d’aller un peu plus loin qu’il ne sied.

      Ceci dit, je peux quand même vous proposer quelques lectures. Ce qui m’a lancé sur le sujet, c’est le livre de Settis, « L’Invention d’un tableau : La Tempête de Giorgione », qui se dévore comme une enquête policière. Vous avez aussi « Le Langage secret de certains tableaux du musée du Louvre », de Pomme de Mirimonde, un érudit délicieusement suranné. Bien sûr, il y a le pape de l’Histoire de l’Art : Panofski : vous pouvez commencer par « Les primitifs flamands » et « La vie et l’oeuvre d’Albrecht Dürer ». Enfin, lisez Daniel Arasse : « L’ambition de Vermeer », « Le Détail : Pour une histoire rapprochée de la peinture », et « Le Sujet dans le tableau : Essais d’iconographie analytique ».
      Côté web, j’ai mis dans la colonne Liens (à droite des pages) les sites qui ne craignent pas de mettre la loupe sur les détails : le meilleur est sans doute http://www.canal-educatif.fr/art.htm, qui propose des vidéos excellentes, malheureusement peu nombreuses. Enfin, il y a l’incontournable série d’Alain Jaubert, Palettes, que vous trouverez dans toutes les bonnes médiathèques.

      Bon courage, et bon plaisir !

Leave a Reply