Browse categories

- Le sexe dans l’oeil

Tout au long du XIXème siècle, la signification  du motif s’édulcore, sans s’oublier totalement. Le petit chéri Charles Chaplin, 1891, Collection privée C’est ainsis que Chaplin, grand recycleur des sujets XVIIIème, peint dans le style de Mercier ce tableau d’une jeune fille candide, dont le chat se réduit à un triangle biffé de fentes closes. […]

S’il existe plusieurs raisons de rencontrer le perroquet et le chien en compagnie d’une femme, les voir en compagnie d’un homme est bien moins naturel. Il faut pour cela un contexte très particulier.Nous en avons trouvé trois : la parole, le bizarre et le sexe.

Celles qui donnent à manger à un oiseau peuvent, au choix, se comporter en mère, en compagne de jeu ou en maîtresse-femme.

Nourrir des oiseaux, c’est prendre le risque du groupe : on trouvera dans cette activité des femmes dominantes : beautés aristocratiques, prêtresses, fermières, ou des petites dames délurées qui ne font pas dans le détail !

Quelques rencontres du chat et de l’oiseau sans intention libidinale…

Tout l’art de garder en cage…

Volontiers phallique lorsqu’il est isolé, l’oiseau en couple devient parfois lubrique…

Lorsqu’il ne s’agit pas de virginité perdue : quelques exemples de cages ouvertes.

Certaines souricières capturent, mais ne blessent pas ; certaines souris s’y trouvent bien.

Métaphysique, immoral, amoureux, lubrique, le thème de l’oiseleur couvre une large tessiture, pour un nombre d’oeuvres très réduit.

L’oiseau devient parfois le support lubrique d’une imagerie licencieuse…

La cage à oiseaux est un réceptacle qui intéresse les deux sexes, selon qu’on considère ce qui y entre ou ce qui en sort.

Voici quelques exemples où elle penche côté fille, en tant que lieu accueillant pour les petits oiseaux.

Présentée ouverte avec l’oiseau qui va ou qui vient de s’échapper, la cage symbolise souvent la défloration.
Mais parfois, elle perd ce caractère irréversible et dramatique pour devenir, simplement, un lieu qui héberge un petit oiseau.

Quelques oiseaux favoris…

Tout comme la boîte de Pandore, la cage malencontreusement ouverte d’où l’oiseau va ou vient de s’envoler est l’image d’une catastrophe, certes privée, mais tout autant irréversible, qui menace les vraies jeunes filles.

Page suivante »