Catégories

Campin

Campin (Robert) Annonciation 1.1 Un monument de l’Histoire de l’Art 1.2 A la loupe : le panneau central 1.3 A la loupe : les panneaux latéraux 2.1 1945 : Shapiro et suivants : la bataille des souricières 2.2 1957 Freeman : un chef d’oeuvre aux Cloisters 2.3 1969 : Minott épuise Isaïe 2.4 1970 : […]

Ces deux oeuvres extraordinaires que sont les Epoux de Londres et l’Annonciation du Louvre ne sont pas tout à fait uniques : elles se rattachent à une catégorie très fermée que j’ai découverte (ou inventée).

Nous allons terminer cette longue étude par un dernier mystère, que nous laisserons irrésolu : qui a peint et quand la troisième Annonciation de l’atelier de Campin, que nous avons laissé de côté jusqu’ici. Haute définition : https://www.museodelprado.es/en/the-collection/art-work/the-annunciation/52a6820f-892a-4796-b99e-d631ef17e96a Annonciation  Campin, 1420 – 1425, Prado,  Madrid Le temple de Moïse L’époque de l’Ancien Testament est clairement […]

Nous pouvons maintenant rentrer dans l’atelier de Joseph, et déguster son assortiment de métaphores.

Voici ce que Michel Pastoureau nous dit de ces deux matériaux, et de leur opposition symbolique.

Les intuitions d’Arasse Daniel Arasse avait en main, dans son article de 1976 [1] tous les éléments de la solution complète du puzzle, et notamment de la raison d’être des deux souricières. La souricière extérieure Il est à ma connaissance le seul à s’être interrogé sur la souricière extérieure. « Dire qu’elle est en vente revient […]

Une interprétation originale de la bougie qui fume…

Nous voici maintenant à même de proposer une interprétation complète du panneau central du retable de Mérode

Munis d’une interprétation d’ensemble du panneau de Bruxelles (4.3 Premiers instants du Nouveau Testament), nous allons maintenant voir si elle s‘applique également au retable de Mérode, et si elle permet d’expliquer les étranges différences entre les deux panneaux (voir 4.2 L’Annonciation de Bruxelles). Les deux oculus Faisons l’hypothèse  raisonnable que ces deux oculus, marqués chacun […]

Nous sommes donc à l’instant précis du basculement entre l’Ere sous la Loi et L’Ere sous la Grâce.