Catégories

- Le perroquet et le chien

L’intérêt de ce vieux couple, le chien et le perroquet, est qu’il se présente tantôt fortuitement, à l’occasion d’une rencontre involontaire ; tantôt délibérément : et c’est alors pour des raisons très variées. Car il n’existe aucune référence ancienne, ni dans l’histoire naturelle, ni dans les métaphores, ni dans les fables, qui établisse un lien entre les deux : chaque artiste réinventera donc leur appariement symbolique.

Il existe très peu d’exemples où le perroquet et le chien sont représentés seuls, ou sans interaction avec les humains.

Le Chien est en somme l’Enfant de l’Enfant, mais un enfant permanent, voué à ne jamais grandir. L’ajout d’un troisième larron, le perroquet va compliquer cet équilibre.

On trouve assez souvent, dans les portraits d’enfants, d’autres couples oiseau/mammifère, dans lequel soit le perroquet, soit le chien, est remplacé par une autre bestiole.

Le perroquet et le chien font-il partie du mobilier, ou de la progéniture étendue jusqu’aux animaux domestiques ? C’est la grave question que posent d’antiques portraits de famille…

Les Femmes au perroquet et les Femmes au chien sont innombrables. Heureusement, celles qui cumulent les deux sont très rares

S’il existe plusieurs raisons de rencontrer le perroquet et le chien en compagnie d’une femme, les voir en compagnie d’un homme est bien moins naturel. Il faut pour cela un contexte très particulier.Nous en avons trouvé trois : la parole, le bizarre et le sexe.

Le perroquet est un exemple parfait de symbole à deux faces, selon qu’il se situe dans un contexte profane ou dans un contexte sacré. (1) Face  Hide : un sacré gaillard !   « Comme le dit Aristote, il boit volontiers du vin, et est un oiseau excessivement luxurieux » (« ut dicit Aristoteles, vinum libenter bibit, et […]