Catégories

Interprétations

Nous ne saurons jamais si Aldofer avait remarqué que son monogramme évoque un pont à l’intérieur d’un pont : c’est en tout cas le schéma selon lequel il a construit le Martyre de Saint Sébastien.

Dans la série du martyre de Saint Florian, tout ce passe comme si Altdorfer avait décidé exploiter l’autre potentialité de son monogramme : celle du pont vu de dessous.

Vive les Ruines et gloire aux Arches !

La Nativité » de Robert Campin est considérée comme un tournant : un des tous premiers paysages réalistes de l’histoire de la peinture occidentale. Mais le tableau reste profondément marqué par l’esprit médiéval : juxtaposition de plusieurs histoires, anges, phylactères, rochers aux formes étranges…

Le tableau raconte simultanément plusieurs histoires. La première est celle de l’Annonce aux Bergers.

La deuxième histoire que montre le tableau est celle de la naissance miraculeuse de Jésus : à savoir un accouchement trans-membranaire à la mode des guérisseurs philippins…

La troisième histoire que raconte le tableau est celle de deux sages-femmes, Azel et Salomé…

Daret est un des rares peintres, avec Campin, à avoir affronté l’épisode scabreux des sages-femmes.

La crèche : une construction bien plus complexe qu’il n’y paraît, à la manière de ces boîtes à disparition dont certaines faces sont truquées.

Pour éclairer les intentions du maître, rien de tel que de faire un détour du côté du disciple.